Poêle mixte (granulés/bûches)

Discutez ici des sujets concernant les poêles à granulés

Poêle mixte (granulés/bûches)

Messagepar Michmich » Mer 7 Mar 2018 09:25

Bonjour,
Notre poêle à bûche est vieillissant (la grille de l'âtre empêche le tiroir de cendre de sortir et une plaque est crevée) et nous songeons à le remplacer par un poêle à pellet ou un poêle mixte bûche/pellet. Toutefois nous avons de grandes exigences quand à l'impact sonore de ce poêle. C'est pourquoi nous avons sélectionné, entre autres, les produits de la marque HOBEN+SOHN, RIKA et HOBEN.
Notre maison est bâtie de plein pied avec un étage mansardé. L'ensemble des murs est isolé en placo plâtre avec polystyrène (100+10) collée sur plot. Chacune des dalles (sol + étage) est constituée d'une dalle béton + 2 couches de polystyrène de 5 cm chaque croisées + une chape (la dalle de sol est montée sur terre plein constitué de gros galets et celle de l'étage sur poutres et hourdis, le plafond du rez-de-chaussée y est suspendu (vide d'aird'environ10cm). Les combles sont isolés de 20 cm de laine de verre encore en très bon état. Je dispose depuis 1994 d'un chauffage électrique par convecteurs avec un contrat de fourniture EDF: EJP. Durant les 22 jours d'électricité surtaxée, nous avions disposé un poêle à bûche à chaque étage. Très rapidement, ces poêles ont été utilisés en chauffage principal, les convecteurs n'étant plus utilisés que pour maintenir une température raisonnable dans les chambres la nuit (18°), le feu des poêles n'étant pas conservé de nuit.Maintenant que les enfants sont partis, l'étage n'est plus maintenu qu'hors gel.

Nous ne devons donc plus chauffer que le rez-de-chaussée.

L'implantation du rez-de-chaussée est relativement simple. C'est un rectangle de 12m x 8 m séparé en son milieu par un mur porteur. L'un de ces demi rectangle forme une pièce continue (cuisine, salle à manger salon) et se prolonge, sur l'une de ses extrémité, en "L" sur une pièce ouverte de 4x4m. La surface totale en est de 64 m2. Le reste de l'autre demi rectangle contient notre chambre, une salle de bain et une entrée avec l'escalier d'accès à l'étage mais sans mezzanine (cet été nous allons fermer la cage d'escalier pour arrêter les déperditions de chaleur vers l'étage).

Les boisseaux de cheminé sont positionné au deux tiers du grand demi rectangle côté cuisine. Ceux sont des boisseaux en terre cuite 15x15 implantés depuis la dalle du sol (le deuxième système y est accolé en partant du sol de l'étage) qui sortent presque au niveau du faîte du toit et le dépassent. La seule difficulté technique que nous envisageons pour l'instant est l'implantation d'une prise d'air dont nous n'avons pas conçu la possibilité à la construction (pas de vide sanitaire ni de proximité d’un mur extérieur). Il est à noter que le poêle à bûches a fonctionné durant 24 ans sans que le besoin ne s'en fasse sentir. Si quelqu'un a une idée concernant cette prise d'air, il est le bien venu (question n°1).

Question n°2: Avez-vous un retour d’expérience concernant les poêles des marques citées en introduction ?
Question n°3: Avez-vous un retour d’expérience concernant les poêles mixtes pellet/bûche ?
Le fait d’être très dépendant de la fourniture d’électricité pour assurer le fonctionnement de ces poêles me stresse un peu.
Question n°4: Avez-vous déjà songé à rendre les vôtres autonome ? Si oui, Comment ?
Michmich
 
Messages: 1
Inscription: Mar 6 Mar 2018 11:02

Retourner vers Les poêles à granulés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron